Charte Ethique

Les praticiens ou ceux conseillés par HCDP, ont suivi des formations validées par un diplôme certifiant et reconnu. Ils disposent des compétences nécessaires en communication et relations humaines, ainsi que d’une expérience personnelle et professionnelle.

En tenant compte des évolutions techniques, scientifiques et éthiques de la profession, le praticien s’engage à être dans une démarche d’évolution régulière de sa pratique. Dans le but de progresser dans sa profession, il complète régulièrement sa formation par des approfondissements, des lectures, des recherches et tout autre outil et moyens afin d’entretenir et perfectionner ses connaissances et compétences professionnelles.

ETHIQUE PROFESSIONNELLE

HCDP s’engage à mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition pour satisfaire votre demande, à la condition que cette demande s’inscrive dans une démarche saine et qu’elle ne porte pas atteinte à votre intégrité physique ou psychologique ou à celle d’autres personnes.

L’hypnose est avant tout une technique de communication et de changement et si certaines de ses applications peuvent être utiles aux professions telles que psychologie et psychiatrie, il est important d’éviter toute confusion dans l’esprit du public. L’hypnose n’est pas une technique médicale, et ne dépend pas de la psychologie. Le praticien s’engage à ne pas aller sur un terrain d’intervention qui dépasse ses compétences.

OBLIGATION DE MOYEN

HCDP a pour objectif prioritaire, l’intérêt et le bien-être de la personne qui consulte. Les standards de relation patient-thérapeute seront respectés, à savoir :

Exercer la profession dans le respect de la dignité humaine, de la vie personnelles, privée et familiale, de la liberté et l’autonomie de la personne, ainsi que tous les droits inhérents à la nature humaine et dont le but irait à l’encontre de la volonté et de l’intérêt de la personne.

S’engager à mettre en œuvre tous les moyens à la disposition du praticien, pour satisfaire votre demande, à la condition que cette demande s’inscrive dans une démarche saine et qu’elle ne porte pas atteinte à votre intégrité physique ou psychologique ou à celle d’autres personnes.

Se soustraire au principe de non-discrimination, invoquant l’origine, les mœurs, la situation de famille, le handicap ou l’état de santé, l’appartenance vraieou supposée à une ethnie, une nation, une religion déterminée ou à un courant politique, à toute fin de refuser un rendez-vous.

RESPECT DE LA PERSONNE

Les praticiens ou ceux conseillés par HCDP, s’engagent à respecter scrupuleusement le devoir de confidentialité vis-à-vis des personnes qui les consultent. Le contenu informatif sur l’intimité, l’historicité ou l’objectif ne saurait être divulgué.

Le secret professionnel, couvre tout ce qui vient à la connaissance du praticien dans l’exercice de sa profession, sur tout ce qui lui a été confié mais aussi sur ce qu’il a vu, perçu, entendu, compris ou ressenti. Il a obligation de poursuivre aux mieux les intérêts de son client avec pour seules limites, celles que la loi lui impose.

CONFIDENTIALITE ET DISCRETION

HCDP refuse d’intervenir dans tous les cas où l’intérêt des personnes lui apparaît menacé, à travers une perte d’autonomie en particulier. Le praticien ne peut soumettre la personne humaine à un objectif qui ne serait pas de sa seule et unique décision.
Dans le cas où le thérapeute estime que votre demande est hors de son champ de compétence ou qu’elle nécessite une autre approche en complément, il s’engage à vous adresser à un professionnel qualifié.

L’hypnose est considérée comme un complément à d’autres formes de pratiques scientifiques ou cliniques. Il en résulte que la connaissance des techniques d’hypnose nesaurait constituer une base suffisante pour l’activité thérapeutique ou pour l’activité de recherche.

La démarche du praticien en hypnose se différencie de l’attitude « médicale » impliquant un diagnostic, un pronostic, un traitement prescrit par un «spécialiste » à un « patient ».

L’hypnothérapeute n’a pas vocation à se substituer aux différents professionnels de santé que consultent ses clients. Ses pratiques interviennent en complémentarité, dans le registre de l’accompagnement de la personne, de l’évolution personnelle et du bien-être.

HONORAIRES et REMUNERATION

Les praticiens d’HCDP doivent informer le client du montant de leurs honoraires, par tous moyens usuels mis à leur disposition (mails, site internet, affichage, média…). Ils s’engagent à communiquer leurs tarifs sans aucune ambiguïté.

ATTITUDE THERAPEUTIQUE

HCDP favorise l’autonomie des personnes, dans une démarche de changement, tant dans sa pratique que dans ses enseignements. A ce titre, la thérapie ne saurait être prolongée inutilement.

Les praticiens d’HCDP ne se préoccupent ni de leur propre image, ni de se conformer aux attentes convenues d’une personne. Ils veillent à ce que leurs propres croyances n’interfèrent pas dans leur pratique professionnelle. Ils affichent une réelle neutralité bienveillante. Ils fondent leurs pratiques sur un optimisme dans les processus de changement, dans les capacités d’adaptation des personnes, dans les réponses susceptibles d’être élaborées par l’inconscient, dans l’émergence de solutions destinées à créer un changement ou à accroître l’autonomie des personnes.

Toute intervention des praticiens est orientée vers une solution pratique et dictée par un objectif précis. L’attitude du thérapeute doit se traduire à l’égard des personnes le consultant, comme neutre, bienveillante et extrêmement positive.

PHILOSOPHIE HCDP

Les praticiens d’HCDP ne sont, ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre. Ils ne font donc aucun diagnostics, ne soignent pas et ne guérissent pas.

L’ensemble des pages de ce site sont données dans le cadre d’une démarche d’amélioration de bien-être à l’exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent se substituer à un avis médical. Ces informations ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire.

Seul un médecin est habilité à soigner, traiter, guérir, poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser au médecin traitant.

A tout moment, les praticiens d’HCDP, se réservent le droit de vous orienter vers un professionnel du corps médical, si le besoin s’en fait ressentir.

RESPONSABILITE HCDP

La profession d’hypnothérapeute est une profession libérale et indépendante.
Les praticiens d’HCDP promulguent et s’engagent au respect de la présente charte.

Hypnoseconcept © 2017 All Rights Reserved